Concert Tristan And Isolde à Metz le 9 février 2018

Plus d'infos sur le concert Tristan And Isolde à Metz

METZ EN SCENES (Lic.1097300/01) présente ce spectacle

Chez Saburo Teshigawara, le mouvement se fait toujours avant tout respiration. « Danser est un acte naturel, encore plus naturel que de vivre », dit-il : une citation dont le sens nous saute immédiatement aux yeux quand on constate l'immense fluidité et la précision extrême de sa danse, qui semble jaillir de l'intérieur pour passer au-delà du rythme, émancipée de toute contrainte mathématique. La chorégraphie, chez Teshigawara, se fait reflet de la nature, d'une réalité organique où la symétrie n'existe pas et où le sentiment se fait brut, inattendu, intense et parfois, inévitablement, violent. Ce rapport aux éléments et à l'intériorité était donc un terreau parfait pour sublimer le romantisme de Tristan et Isolde, au delà de la pompe wagnérienne. Car si la musique du maître de Bayreuth fait encore partie intégrante du spectacle, c'est bien à l'essence du récit et à sa dimension tragique que reviennent le chorégraphe japonais et sa fidèle collaboratrice Rihoko Sato : la douleur d'un amour impossible, enflammé par la soif d'un désir qui ne peut être assouvi, et qui ne s'apaisera que dans la mort. N'incarnant plus que ces amants malheureux, leurs corps se font alors messagers de l'indicible, pour nous viser directement à l'âme.