Exposition Les 17 Ans De La Face Cachée à Metz le 18 septembre 2021

18 samedi septembre 2021

18h30

Les Trinitaires Les Trinitaires

Plus d'infos sur l'exposition Les 17 Ans De La Face Cachée à Metz

L'exposition Les 17 Ans De La Face Cachée a lieu dans le cadre des Journées du patrimoine Metz 2021.

On n'est pas sérieux quand on a 17 ans. Aussi, après un 16e anniversaire confiné, La Face Cachée a décidé de vous emmener vous promener à travers une odyssée passionnante au coeur des Trinitaires.

Un voyage avec masque mais sans oeillères à travers la France alternative et en compagnie de ses plus vaillants représentants :

en Auvergne avec la transe folklorico-psychédélique de Super Parquet, aux confins brutalistes et grisâtres de la banlieue parisienne post-punk avec Bracco, au coeur de l'éternelle Alsace avec les compositions minimalistes et intemporelles de Heimat, en terres italiennes (via les Vosges) avec l'aventurier de la musique de librairie Geoffrey Lolli, et enfin, retour à la réalité de nos rues messines avec Oi Boys et son punk froid comme un pavé déterré et prêt à être lancé. Bref, une odyssée passionnante qui ne quittera pourtant pas les Trinitaires. Ça tombe bien, ils nous avaient grave manqués.

Oi Boys

Synthé de brocante, guitare de brocante, boîte à rythmes de brocante. Deux sur l'album, quatre en live, le reste de la ville au Steinhoff.

Bracco

Duo synth-wave et post-punk sombre, bruitiste et hypnotisant. Loubards dark-wave et neo-punk strident, hargneux et âpre. Parisiens de l'Est coléreux mega-wave et super-rock arty, industriel et synthétique.

Geoffrey Lolli

Infatigable artisan d'un son intemporel, Geoffrey Lolli (aka Dr Geo) s'emploie à illustrer le traitement médiatique de ce qu'on appelle tous désormais « l'affaire du petit Grégory » et installe une ambiance tour à tour inquiétante, mélancolique, témoignant parfois de l'absurdité de la vie. Après toutes ces émotions subies, après tout ce temps passé à chercher la vérité, il reste la douleur et ces notes de musique pour la magnifier.

Heimat

Inspirés aussi bien par la new wave et la trap-music que par les enregistrements ethnographiques d'Asie du Sud-Est, Olivier Demeaux (Cheveu, Accident du Travail) et Armelle Oberle (The Dreams, Badaboum) forment Heimat. Le chant inspiré d'Armelle, aux accents approximatifs combiné aux ambiances post-wave d'Olivier, évoque X-Mal Deutschland, Malaria et, bien entendu, la grande Nico.

Super Parquet

Une musique sauvage, animale, de la musique psychédélique d'Auvergne : Super Parquet donne aux fêtes de village des airs de raves païennes avec une musique sans concession, hypnotique, du drone qui mène à la transe, des dancefloors aux parquets. Danse comme tu peux, danse comme tu veux.

En coproduction avec Mets des Disques.